En 2019/2020, et malgré les difficultés liées à la crise sanitaire, la MRE a formé :

36 éleveurs à la Biosécurité dans les élevages de porcs :

Cette formation obligatoire a été mise en place suite à l’arrêté du 16 octobre 2018 qui définit un ensemble de mesures de biosécurité applicables dans les exploitations détenant des suidés (porcs ou sangliers). Elle doit permettre aux éleveurs de :

Connaitre les bases scientifiques et épidémiologiques de la peste porcine africaine

– Être capable de concevoir et de gérer un plan de biosécurité

– Être capable de mettre en œuvre les bonnes pratiques d’hygiène

 

12 éleveurs aux bases de l’alimentation des porcs :

Comprendre les bases de nutrition porcine

– Pouvoir évaluer les liens nutrition-performances et nutrition-santé et savoir simuler l’impact d’une stratégie d’alimentation sur les performances des animaux, et être à même de discuter d’un problème d’élevage avec son fabriquant d’aliment, son nutritionniste.

– Optimiser son outil de production en pilotant l’alimentation de ses animaux en élevage porcin

41 stagiaires à la pratique de transformation des produits carnés : Ces formations, initialement financées dans le cadre d’une expérimentation du programme Alcotra Transfovaal ont reçu un accueil plus que favorable, elles sont désormais proposées au catalogue de formation de la MRE et sont financées par Vivea.

4 modules organisés :

  • Concevoir et savoir gérer un atelier de transformation viande : 4 jours
  • Transformation de charcuteries crues : 4 jours
  • Transformation de charcuteries cuites : 4 jours
  • Transformation de plats cuisinés à base de viande : 3 jours

Témoignage d’une éleveuse : « Merci à la MRE pour la mise en place des formations à la transformation de produits carnés. Merci à Anne pour ses connaissances « administratives » lors du module « gestion et conception d’un atelier de transformation » et pour ses recettes. Et un grand merci à Fred pour la transmission de son savoir et de ses expériences professionnelles, Toutes les informations que j’attendais pour la mise en place de mon atelier ont bien été abordées. Il me tarde l’année prochaine pour la session transformation charcuterie cuite »