Les porcins, se caractérisent par leur production familiale, avec une alimentation à base de céréales.
Près de 200 000 porcs charcutiers sont produits annuellement. La production est peu dense, elle se localise plutôt dans les Bouches du Rhône et la zone alpine. Cette production est souvent liée à la valorisation de céréales produites localement ou à l’utilisation des co-produits des entreprises agroalimentaires de la région

porc

 

 

 

 

 

 

L’identification :

L’identification des animaux est obligatoire depuis le 28 novembre 1980.
Chaque site d’élevage distant de plus de 500 mètres a son propre indicatif de marquage délivré par l’EDE. L’identification des porcs d’élevage et de boucherie est assurée en respectant plusieurs dispositions :

  1.  Le marquage des animaux est obligatoire et il est assuré par un système agréé :
    – Le marquage comporte obligatoirement l’indicatif de marquage du lieu d’élevage de naissance et un numéro d’ordre millésimé, l’ensemble constituant une combinaison unique.
    – le marquage d’un porc de boucherie comporte obligatoirement l’indicatif de marquage du lieu d’élevage de naissance. Tout animal changeant d’exploitation doit être marqué à nouveau du numéro de l’exploitation dans laquelle il séjourne.
  2. L’inscription des données d’identification et de chaque mouvement d’animaux est consignée sur le registre d’élevage.
  3.  Un document d’accompagnement lors de tout mouvement de porcs (bordereau de livraison ou Document Sanitaire d’Accompagnement…) est délivré par les services vétérinaires.
  4. L’information d’une base de données sur l’identification des porcs est faite par notification des mouvements de porcs.

Informations obligatoires :
Régies par le code de la consommation, elles mentionnent le nom du morceau et son prix au kilo en boucherie artisanale. Sur les barquettes, l’étiquette comporte en plus le poids du morceau, son prix et sa date limite de consommation.

Informations volontaires :
Le logo VPF (viande porcine française) permet de repérer une viande  issue d’animaux nés, élevés, et abattus en France.

L’identification est un outil qui permet :
D’assurer le suivi technique et sanitaire de l’élevage ;
De garantir l’origine du produit ;
De pouvoir engager l’élevage dans une démarche de qualité ;
De garantir la traçabilité des animaux de l’élevage à l’abattoir.